< Retour

Rapport des Terres Lointaines #3: Spirale vers le chaos

Rex le Rouge s’aventure en Mercia, où des événements inattendus prennent une tournure mortelle.

13 janvier 2020 à 12:31 par Rex the Red


I. Statues et Marais

Ces derniers mois ont été fous : de nouveaux ennemis partout dans les Terres Lointaines, piétinant et se pavanant partout sur les territoires des gens et provoquant toutes sortes de problèmes. Nous, qui venons des Terres Lointaines, sommes bien capables d’adaptation, et avons même réussi, même si nous devons nous équiper un peu différemment et tout donner même lorsque nous sommes dépassés - ou même, dans mon cas, commencer à voyager avec le frère bien moins séduisant (même si décidément plus mauvais) de Jim le Beau, Pete le Contrebandier. Pete connaît son arc de guerre à coup sûr, et sait également comment piller et récupérer de bons butins et les ramener à Caerleon sans que personne ne le remarque.

Jim et Pete et moi revenions d'un repaire de Morgana particulièrement intéressant, riche en butin et en artefacts et de peaux enchantées scintillantes que nous avions rassemblées en cours de route, lorsqu'une de ces sphères volantes arriva à notre portée. Nous avons facilement esquivé quelques tirs et avons frappé quelques coups, puis la chose vola en morceaux. Aucun problème de ce côté-là. Nous avons donc fait le tour de la colline, et en voilà une autre, volant droit sur Jim en fendant l’air. Celle-ci nous donna un peu plus de mal, mais nous l’avons expédié rapidement et continuons notre chemin.

Puis une autre, et une autre ... et encore une autre ! Nous vîmes bientôt la source : une grande statue imposante, faite d'une sorte de métal blanc, crachant des choses les unes après les autres. Nous nous sommes préparés à un combat, avons avalé nos potions et nous y sommes allés.

Avec notre troupe de gars prêts à s’occuper de cette statue dure comme l’acier, nous nous sommes préparés à un long combat. Nous devions gérer notre énergie, frapper la chose quand nous le pouvions et nous protéger de l'essaim. Enfin, après quelques minutes intenses, la chose s'est effondrée en morceaux, et nous avons fait une descente dans ses restes pour cette douce énergie rougeoyante.

II. Le Colosse

Butin de guerre en main, nous avons fait notre chemin à travers les déserts de Mercia et de retour vers le portail. Sous le clip-clop des sabots de mon cheval, je pensais entendre une sorte de son plus lointain - comme un vrombissement régulier - mais j’oubliais vite cette idée, blâmant les commotions à ma caboche après ce combat contre la statue.

Il devint néanmoins plus fort, au point que même Pete, pourtant à moitié sourd d’une oreille et complètement de l’autre, pouvait l'entendre. Nous avons sauté de nos montures, et nous pouvions le sentir jusque dans nos os - boum, boum, boum. C'était quelque chose de nouveau. Nous avons sorti nos armes et regardé vers les arbres de la clairière et, encore une fois, nous n'avions pas de mots pour décrire ce que nous voyions.

C'était une sorte de machine, propulsée par la magie, énorme et encombrante, piétinant le sol comme s’il lui appartenait. Vous pourrez dire ce que vous voudrez de ces sinistres mages, au moins ils s'en tiennent à garder leurs cristaux d'énergie. Mais cette chose... c'était juste une vagabonde, à la recherche du sang. Elle semblait jouer les éclaireurs.

Nous avons gardé nos distances avec elle et avons réussi à contourner la chose qui martelait le sol, en prenant un long chemin autour d'elle, pour bientôt être de retour au portail de Caerleon. Mais alors que je traversais l'anneau chatoyant et foulais de nouveau la pierre dure des rues Caerleon, le sentiment de sécurité et de bien-être que je ressentais habituellement avait disparu. À sa place, un nouveau malaise. Non, plus fort encore : un très mauvais pressentiment, comme si Caerleon elle-même était menacée.

Depuis lors, nous avons entendu des rapports de ces choses partout dans les Terres Lointaines. Les gens disent que les habitants de Mercia sont particulièrement agressifs - comme s'ils étaient à la recherche de points faibles. Je crains que cela ne se produise bientôt. Comment pouvons-nous retenir une force d'une telle puissance insensée, une telle énergie incessante ?

***

Surveillez les prochains Rapports des Terres Lointaines dans les semaines à venir.


Actualités



Derniers posts



Dernières vidéos